lundi 4 mai 2015

PILGRIMWEN - Cette Femme [Nouvelle FP #4]

[Courte errance sur les terres d'Éros. Cet essai est resté à l'état d'ébauche. J'imagine que bons nombres d'hommes et de femmes se reconnaitront à travers ces lignes. Je n'ose y retoucher, de peur d'altérer définitivement la magie de cet écrit.]

CETTE FEMME

Cette femme me renvoie l’image d’autres femmes, toutes plus resplendissantes les unes que les autres, toutes plus surprenantes les unes que les autres, toutes plus attirantes les unes que les autres. Elle me renvoie dans un passé que j’ai tenté d’oublier, d’enfouir au plus profond de moi-même. Quelle belle capacité que de masquer mes souffrances aux yeux du Monde ! Et quelle belle preuve de ma stupidité ! Qui suis-je pour souhaiter effacer un pan ou des bribes de mon existence ? Un sourire, une humeur faussement joyeuse suffisent-elles à cacher mon désarroi, ma peine ? Bon sang, que donnerai-je pour crier ma souffrance à la face de ce Monde !?!

Ah femme, ton regard me transperce, me met à nu... Tu atteins ce que personne n’est censé atteindre. Tu me mets au supplice ! Tu exiges de moi une sincérité absolue. Le mensonge ne sera pas toléré ! La vérité, purement et simplement, c’est ce que tu me réclames. Tu me connais, je préfère m’enfuir, ne plus être exposé à ton regard pénétrant... Je suis un couard, un couard qui au lieu de t’affronter préfère se terrer. Un rat, voilà l’animal auquel je me rapproche le plus. Et pourtant, je me sens chat et non rat. Le chat, l’indépendant dépendant d’autrui, le câlin et le solitaire, le paradoxal dans toute sa splendeur ! Et je feule lorsque je me sens menacé, acculé... En ce moment, je feule, tu m’effraies. Comprends-tu ce que tu exiges ? T’initier à mes plus noirs secrets, est-cela que tu désires ? Tu n’as nul besoin de me répondre, seul ton regard suffit. Oui, ce sera tout ou rien, nous misons tout sur un unique jet de dés. Pile ou face ! Noir ou blanc ! Jour ou nuit !

[Contenu sous licence CC BY-NC-SA]
[Contenu disponible sur Scribay.com et Wattpad.com]